STRUCTURE

Comité exécutif

Sofia Descalzi

Sofia Descalzi

Présidente

Mary Asekome

Mary Asekome

Vice-présidente

Trina James

Trina James

Trésorière

Exécutif national

Lenny Tiller

Représentant des collèges et instituts

Helyeh Doutaghi

Représentante des cycles supérieurs

Rawan Habib

Représentante des étudiantes et étudiants racialisés

Madeline Mitchell

Représentante de la justice pour les étudiantes et étudiants handicapés

Rizki Rachiq

Représentant des étudiants francophones

Isa Wright

Représentante des femmes

Wesam AbdElhamid Mohamed

Commissaire des étudiantes et étudiants internationaux

Branden Campbell

Représentant du Cercle des étudiantes et étudiants des Premières nations, métis et inuits

Sarah Strachan

Représentante de la Colombie-Britannique

Lucy Musqua

Représentante de la Saskatchewan

Brenden Gali

Représentant du Manitoba

Kayla Weiler

Représentante de l'Ontario

Khaleel Arfeen

Représentant du Nouveau-Brunswick

Lianne Xiao

Représentante de la Nouvelle-Écosse

Vacant

Représentant-e de l'Île-du-Prince-Édouard

Bailey Howard

Représentante de Terre-Neuve et Labrador

Assemblées générales

Chaque syndicat étudiant jouit d’une voix égale dans l’élaboration des politiques, des orientations et des priorités de la Fédération, y compris l’organisation des campagnes et l’affectation des fonds. Toutes les décisions importantes sont prises deux fois par année aux assemblées générales nationales de la fédération auxquelles participent les syndicats étudiants membres de partout dans la province afin de représenter les points de vue et les préoccupations de nos membres individuels.

Caucus

Le Cercle des étudiantes et étudiants des Premières nations, métis et inuits

Le Cercle des étudiantes et étudiants des Premières Nations, métis et inuits est la seule organisation nationale composée d’étudiantes et d’étudiants autochtones, qui représente des milliers de membres autochtones de niveau postsecondaire de tous les coins de cette région de l’île de la Tortue. Les priorités du Caucus sont fixées par ses membres et déterminées par les défis systémiques et quotidiens auxquels font face les étudiantes et étudiants autochtones dans leur poursuite d’études postsecondaires.

Au cours des 30 dernières années, le Cercle a souligné les défis auxquels font face les étudiantes et étudiants autochtones au Canada, notamment le racisme sur le campus, les compressions au financement pour le Programme d’aide aux étudiants de niveau postsecondaire (PAENP), et l’exclusion de certains étudiants de certains programmes. Le Cercle a aussi abordé des enjeux de société plus larges qui ont un impact sur les peuples autochtones et la société en général, comme la construction de pipelines, le manque d’accès à de l’eau potable dans certaines communautés et les revendications territoriales, entre autres.

Structure représentative

Le Cercle se rencontre trois fois par année, aux assemblées générales nationales et à la réunion indépendante du Cercle, afin de discuter des enjeux qui préoccupent les membres autochtones. À ces réunions, le Cercle peut discuter des enjeux actuels et examiner les questions d’intérêt particulier pour ses membres sur leurs campus, ainsi que les campagnes et politiques qui pourraient être mises en œuvre par la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants.

Chaque année, le Cercle élit une représentante ou un représentant qui agit à titre de porte-parole pour le groupe et qui siège au comité exécutif national.

Campagnes

Le Cercle a créé plusieurs campagnes qui traitent des expériences des étudiantes et étudiants autochtones partout au pays :

Où est la justice

Pas un stéréotype

RéconciliAction

Caucus des étudiantes et étudiants des 2e et 3e cycles

Le Caucus national des 2e et 3e cycles est la voix des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs au Canada.. Il est composé de membres individuels et d’associations locales au sein de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants qui partagent des préoccupations et des intérêts communs. Le Caucus fournit un forum d’échange d’information et d’idées permettant à ses membres de promouvoir leurs intérêts communs auprès du gouvernement provincial et autres instances dont les décisions les affectent en particulier. Les étudiantes et étudiants des cycles supérieurs se joignent également à plus de 500 000 étudiantes et étudiants de partout au pays afin de faire pression sur des questions qui préoccupent toute la population étudiante, comme les frais de scolarité, les dettes d’études, la recherche et le financement de base accordé aux établissements postsecondaires.

Structure représentative

Le Caucus des 2e et 3e cycles se réunit trois fois par année, pendant les assemblées générales annuelles et semestrielles et durant la réunion indépendante du caucus, afin de discuter des sujets d’intérêt pour les étudiantes et étudiants des cycles supérieurs. Le Caucus examine alors les questions qui préoccupent ses membres sur les campus, ainsi que les campagnes et politiques qui pourraient être mises en œuvre par la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants.

Chaque année, le caucus élit une représentante ou un représentant qui agit à titre de porte-parole pour le groupe et qui siège au comité exécutif national.

Campagnes

En plus de faire l’énorme travail des campagnes de la Fédération, les membres du Caucus national des 2e et 3e cycles ont travaillé ensemble à la création de plusieurs campagnes qui abordent les expériences des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs dans tout le pays. 

Caucus des collèges et instituts

Ce caucus existe pour regrouper les étudiantes et étudiants des collèges et instituts afin qu’ils puissant avoir une voix et une structure collective pour aborder les questions qui se rapportent à leurs besoins particuliers en tant qu’apprenantes et apprenants. Les étudiantes et étudiants de ce groupe démographique font face à des problèmes différents que ceux des universités. Les problèmes comprennent, sans toutefois s’y limiter, l’isolement géographique en raison de l’emplacement de leur collège ou de leur institut, l’accès limité aux ressources et aux services éducationnels en raison de l’emplacement des campus et de l’existence de plusieurs campus, ainsi que le fait que les apprenantes et apprenants proviennent souvent de milieux à faible revenu. Le caucus a une représentante ou un représentant élu annuellement qui préside les réunions du caucus, communique avec les étudiantes et étudiants de partout au pays et apporte leurs points de vue au conseil exécutif national de la Fédération.  

Structure représentative

Le Caucus des collèges et instituts se réunit deux fois par année, pendant les assemblées générales annuelles et semestrielles, afin de discuter des sujets d’intérêt pour les étudiantes et étudiants des collèges et instituts. Le Caucus examine alors les questions qui préoccupent ses membres sur les campus, ainsi que les campagnes et politiques qui pourraient être mises en œuvre par la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants.

Chaque année, le caucus élit une représentante ou un représentant qui agit à titre de porte-parole pour le groupe et qui siège au comité exécutif national.