PRÉAMBULE

Nous, les étudiantes et étudiants du Canada, reconnaissant la nécessité d’affirmer d’une seule voix nos besoins légitimes et nos intérêts, désirons donner notre appui à une organisation étudiante nationale, dont les objectifs fondamentaux sont les suivants :

  1. regrouper les étudiantes et étudiants en un organisme démocratique et coopératif, afin de faire progresser nos intérêts et ceux de notre communauté;
  2. établir un cadre commun à l’intérieur duquel les étudiantes et étudiants peuvent communiquer, échanger des renseignements et partager leurs expériences, leurs aptitudes et leurs idées;
  3. assurer la distribution et l’utilisation efficace des ressources du mouvement étudiant, tout en garantissant une croissance et un développement équilibrés des organisations étudiantes qui répondent aux besoins et aux désirs des étudiantes et étudiants;
  4. réunir les étudiantes et étudiants pour qu’ils et elles discutent des changements pédagogiques, administratifs et juridiques nécessaires et qu’ils et elles les effectuent dans un esprit de collaboration, là où le processus décisionnel touche la population étudiante;
  5. faciliter la collaboration des étudiantes et étudiants par l’organisation de services venant parfaire notre expérience scolaire, répondant à nos besoins humains, et qui stimulent le sentiment d’appartenance au groupe étudiant et à la société dans son ensemble;
  6. faire connaître le réel désir des étudiantes et étudiants de s’acquitter de leurs responsabilités de citoyennes et citoyens à part entière dans notre société et sur le plan international;
  7. atteindre notre principal objectif, c’est‑à‑dire l’établissement à l’échelle nationale d’un système postsecondaire accessible à tous et toutes, de haute qualité, planifié à l’échelle nationale et qui reconnaît la légitimité de la représentation étudiante et des droits étudiants.

Compte tenu de ces besoins, les étudiantes et étudiants provenant des différentes régions du Canada se sont réunis en octobre 1981 pour fonder la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants/The Canadian Federation of Students.

Les organismes fondateurs de la Fédération sont les suivantes :

l’Union nationale des étudiant-e-s/the National Union of Students;
l’Association des conseils étudiants (Canada)/The Association of Student Councils (Canada);
la Federation of Alberta Students
la British Columbia Students’ Federation
la Students’ Union of Nova Scotia
la Fédération des étudiant-e-s de l’Ontario/Ontario Federation of Students
la Saskatchewan Federation of Students

DÉCLARATION DE PRINCIPES

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants/The Canadian Federation of Student doit assumer les fonctions suivantes :

  1. poursuivre les objectifs de la La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants/The Canadian Federation of Students, tels qu’ils sont énoncées dans le préambule;
  2. représenter, promouvoir et défendre les intérêts communs des étudiantes et étudiants qui font des études dans les établissements d’enseignement postsecondaire canadiens;
  3. promouvoir et appuyer les intérêts et les activités des organisations étudiantes démocratiques dans toutes les provinces et dans tous les établissements d’enseignement du Canada;
  4. réunir les étudiantes et étudiants du niveau postsecondaire de toutes les régions du Canada pour qu’ils et elles discutent et adoptent démocratiquement une position commune sur les questions qui les touchent;
  5. représenter les étudiantes et étudiants canadiens auprès des autorités fédérales et ce, en exprimant en leur nom une opinion unanime;
  6. établir un programme cadre national pour la coordination des efforts des organisations représentant les étudiantes et étudiants de niveau postsecondaire d’un bout à l’autre du Canada. Ce programme énoncera les grandes lignes d’une stratégie à long terme permettant d’atteindre les objectifs des étudiantes et étudiants de niveau postsecondaire; il décrira de façon générale les moyens d’atteindre ces objectifs, et il sera revu périodiquement, à la lumière de nouveaux objectifs et de nouvelles approches, le cas échéant.