avril 21, 2015

Le budget fédéral obligera près de 200 000 étudiantes et étudiants à s’endetter davantage

OTTAWA – Des changements de politiques proposés pour le Programme canadien de prêts aux étudiants dans le budget fédéral d’aujourd’hui entraîneront plus de dettes pour près de 200 000 étudiantes et étudiants à la fin de leurs études.

« Les étudiantes et étudiants terminent leurs études avec des niveaux de dettes sans précédent, et plus de 200 000 diplômées et diplômés se débattent déjà pour rembourser leur prêt chaque mois », a déclaré Jessica McCormick, présidente nationale de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants. « Accabler de dettes des Canadiennes et Canadiens qui ne font que commencer leur carrière ne fera que ralentir la croissance économique. »

Le gouvernement reconnaît que les étudiantes et étudiants canadiens et les familles luttent déjà pour payer des études au collège et à l’université, mais néglige d’aborder la cause de leur fardeau. Le budget fédéral propose d’éliminer les plafonds de revenus pendant les études et de réduire la contribution parentale utilisés par le Programme canadien de prêts aux étudiants pour évaluer les besoins, ce qui augmentera le nombre et le montant des prêts d’études accordés chaque année. De plus, les augmentations proposées pour le Programme canadien de bourses aux étudiants n’aideront probablement pas plus de 20 000 étudiantes et étudiants dans les collèges publics.

« Le gouvernement dit aux étudiantes et étudiants qui doivent travailler pendant leurs études ou qui ne peuvent recevoir l’aide de leurs parents qu’ils devront emprunter davantage et payer plus d’intérêts pour joindre les deux bouts », a ajouté McCormick. « En réaffectant les fonds accordés à des programmes inefficaces – comme les crédits d’impôt et les régimes d’épargne-études – au Programme canadien de bourses aux étudiants, le gouvernement pourrait éliminer les prêts d’études, et il n’aurait même pas besoin de dépenser un seul dollar de plus pour le faire. »

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants est l’organisation étudiante la plus importante du Canada, réunissant plus d’un demi-million de membres dans les dix provinces. La Fédération et ses prédécesseurs représentent la population étudiante au Canada depuis 1927.